Web Analytics Made Easy - Statcounter
Skip links

Donner du sens à ses choix

Mirabel, 2 novembre 2022 – Novembre est le Mois de l’économie sociale, une initiative visant à promouvoir ce modèle économique alternatif et centré sur l’humain.  Cette année, le Chantier de l’économie sociale ainsi que les 22 Pôles d’économie sociale actifs dans toutes les régions du Québec s’unissent pour démontrer que les entreprises collectives ont le pouvoir de donner du sens, et cela, au quotidien.

“ En soutenant le pouvoir d’agir des collectivités, l’économie sociale propose des solutions concrètes aux enjeux de notre territoire. ”  – Amélie Girard, directrice générale d’Économie sociale Laurentides

« En soutenant le pouvoir d’agir des collectivités, l’économie sociale propose des solutions concrètes aux enjeux de notre territoire, explique Amélie Girard, directrice générale d’Économie sociale Laurentides. Que ce soit en mobilisant sa communauté autour d’un projet de ressourcerie, en s’impliquant au sein de la gouvernance d’une maison de répit ou encore en encourageant la coopérative alimentaire de notre municipalité, les alternatives pour contribuer activement au déploiement de son milieu sont de plus en plus nombreuses dans les Laurentides. L’économie sociale regroupe des humains inspirants qui ont choisi de mettre le développement économique au service de leur communauté, en portant collectivement des actions en cohérence avec leurs principes et leurs valeurs. »

Choisir un modèle économique porteur de sens pour la communauté

Un vent de changement souffle sur le Québec alors que l’économie sociale continue de prendre de l’ampleur. La région laurentienne compte aujourd’hui 440 entreprises d’économie sociale qui embauchent 6 600 employés, et dont le chiffre d’affaires annuel s’élève à 758 M$. Dans l’ensemble de la province, on dénombre 11 200 entreprises collectives employant environ 220 000 personnes et impliquant 90 000 administrateurs bénévoles, dont 1/2 sont des femmes et 1/5 sont des jeunes de moins de 35 ans. À lui seul, l’entrepreneuriat collectif représente un chiffre d’affaires cumulé de 47,8 milliards de dollars. Sans aucun doute, de plus en plus de gens souhaitent faire la différence en choisissant l’économie sociale.

Or, ce mouvement continuera de grandir si les Québécois décident de privilégier l’économie sociale au quotidien. Économie sociale Laurentides souhaite donc profiter de cette nouvelle édition du Mois de l’économie sociale pour rappeler qu’on peut aussi collectivement miser sur l’entrepreneuriat collectif que ce soit pour nos emplois, mais aussi pour nos entreprises. Fort des valeurs de démocratie, d’équité et de solidarité, l’entrepreneuriat collectif bénéficie autant à l’employeur qu’à l’employé. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, faire le choix de l’économie sociale peut s’avérer gagnant et attrayant pour des employés. En effet, les entreprises collectives détiennent, en moyenne, une meilleure rétention du personnel et demeurent en activité plus longtemps.

Le 29 novembre, une date à réserver au calendrier

Les individus œuvrant en économie sociale ou qui ont de l’intérêt envers l’entrepreneuriat collectif auront l’occasion d’en apprendre plus grâce à deux activités qui seront offertes gratuitement le mardi 29 novembre :

  • Clinique virtuelle de 12h à 13h30 sur les sources de financement disponibles pour les entreprises collectives. Cette activité permettra aux participants de bénéficier de l’expertise de Martin St-Denis, économiste et expert-conseils reconnu, afin d’identifier des solutions de financement.
  • Rencontre 5 à 7 à la Coop de solidarité L’antithèse, située au 5, rue Saint-Joseph à Saint-Jérôme, où sera présenté l’ABC de l’économie sociale.

Pour obtenir plus d’informations, consultez la page Facebook du Mois de l’économie sociale.  Suivez et participez à la discussion sur les médias sociaux en utilisant les mots-clics #JeDonneDuSens et #DonnerDuSens.

Par ailleurs, voici un bel outil à consulter lors de vos prochaines vacances : la carte Google du Tourisme québécois en économie sociale!

Le Mois de l’économie sociale est soutenu par de nombreux partenaires. Cette année, nous tenons par ailleurs à souligner la contribution financière des outils financiers du Chantier, le Réseau d’investissement social du Québec (RISQ) et la Fiducie du Chantier de l’économie sociale.

À propos des Pôles d’économie sociale

Présents dans toutes les régions du Québec, les Pôles d’économie sociale sont entièrement dédiés au développement de l’économie sociale sur leur territoire. Ils sont reconnus comme interlocuteurs privilégiés sur les questions de l’économie sociale au plan régional. Ils favorisent la concertation entre les différents acteurs de leur milieu et soutiennent la création des conditions favorables à ce modèle entrepreneurial de développement. Ce faisant, ils participent à la vitalité et la diversification économique de leur territoire.

À propos du Chantier de l’économie sociale

Le Chantier de l’économie sociale est une organisation autonome et non partisane qui a pour principal mandat la concertation pour la promotion et le développement de l’entrepreneuriat collectif au Québec. Corporation à but non lucratif, le Chantier réunit des promoteurs d’entreprises d’économie sociale (coopératives, mutuelles et organismes sans but lucratif) œuvrant dans de multiples secteurs d’activités (communications, loisir, technologies, habitation, services aux personnes, ressources naturelles, formation, financement, services de proximité, culture, etc.), des représentants des grands mouvements sociaux et des acteurs du développement local en milieux urbain et rural.