Skip links

Près de 5 M$ pour que les organismes culturels tirent profit du numérique

La mise en place du Réseau des agents de développement culturel numérique (Réseau ADN) pour soutenir des organisations culturelles a été un tel succès que la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, annonce son renouvellement.

Ainsi, 4 916 000 $ seront investis pour permettre aux organismes culturels de poursuivre leur virage numérique.

Le Réseau ADN est composé d’une cinquantaine d’agentes et d’agents qui accompagnent des organisations culturelles dans leur transformation et leurs initiatives numériques. La communauté de pratique vise à développer des partenariats tout en effectuant un maillage entre les acteurs des domaines de la culture, des communications, du numérique et de la recherche. Elle joue un rôle essentiel non seulement en matière de développement des compétences des professionnels de la culture et de la concertation, mais aussi sur le plan de la mise en commun des services et de la création de projets porteurs dont l’ensemble des territoires et des secteurs profite.

À titre d’exemple, les agentes et agents de développement culturel numérique ont joué un rôle certain dans des initiatives comme ouvoir.ca, qui permet entre autres à ses usagers de trouver les longs métrages documentaires et de fiction qu’ils recherchent, dans l’ensemble des fenêtres de diffusion disponibles au Québec. Les agents de développement numérique ont également contribué au projet Scène Pro qui permet aux artistes, producteurs, diffuseurs et gestionnaires de salles de coordonner les différentes activités menant à la programmation des spectacles. Cette plateforme repose sur une technologie et une base de données conçues de manière à permettre la diffusion de données structurées dans toute la chaîne du spectacle.

De 2019 à 2022, le gouvernement du Québec a accordé 7,5 M$ pour cette mesure. Plus de 225 initiatives numériques ont été portées par les agentes et agents ou encore ont été rendues possibles grâce à eux, dont des portraits de marchés, des stratégies numériques, de la veille, de la concertation et des formations. Avec le montant de 4,9 M$ annoncé aujourd’hui, le gouvernement du Québec accorde au total 12,4 M$ pour cette mesure.

Faits saillants

  • Depuis la création du Réseau en avril 2019, les agentes et agents de cette communauté de pratique favorisant l’entraide et la concertation sur une base quotidienne, ont pris part à 7 rencontres nationales, à 28 activités de formation et à 8 chantiers collectifs. Le Wiki des ADN présente les résultats de ces chantiers et plusieurs initiatives numériques organisationnelles, sectorielles ou territoriales sur lesquelles les agents ont collaboré.
  • Parmi la cinquantaine d’organisations qui bénéficient de l’apport des agentes et agents du Réseau se trouvent 3 associations nationales de médias communautaires.
  • Les investissements annoncés aujourd’hui sont issus d’une collaboration entre le Conseil des arts et des lettres du Québec et la Société de développement des entreprises culturelles, 2 sociétés d’État qui relèvent de la ministre de la Culture et des Communications.
  • Lancée par cette dernière le 17 avril 2019 pour une durée de 3 ans, la mesure 120, qui devait se terminer le 31 mars 2022, est renouvelée jusqu’en 2024.

Liens connexes

Plan culturel numérique du Québec
Le Wiki des ADN

SOURCE : Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications